90% du personnel médical ne nettoie jamais son téléphone portable

Les téléphones portables sont des vecteurs connus des pathogènes causant des infections.


90% du personnel médical ne nettoie jamais son téléphone portable.

Plus de la moitié du personnel médical déclare se servir de son smartphone pendant ses heures de travail, le téléphone portable étant un outil très pratique, voire essentiel pour effectuer des tâches médicales comme le calcul de dosages médicamenteux, la vérification d'une procédure préopératoire, le visionnage de vidéos de gestes techniques, la réalisation de tests de vision ou même encore pour des téléconsultations. Le vrai problème, c'est que 90% du personnel médical ne nettoie jamais son téléphone portable.


Les bactéries et germes présents sur les téléphones portables peuvent ensuite être transférées aux oreilles, au nez et aux mains. Une bactérie présente sur l'écran d'un iPhone ou sur la coque d'un Samsung peut y survivre pendant des mois. Si les microbes ont de la chance, ils contamineront ce que le personnel médical, (médecins ou infirmières) touchera ensuite –une incision, un cathéter, etc.


Aux États-Unis, environ 3% des personnes hospitalisées chaque année sont touchées par des infections nosocomiales et 72.000 en meurent. Les téléphones portables sont des vecteurs connus des pathogènes causant ces infections.

Étude après étude, des chercheurs et chercheuses ont préconisé l'élaboration de directives claires et exhaustives quant à l'utilisation du téléphone portable en milieu hospitalier. Mais le vide réglementaire perdure. Les appareils mobiles ne sont même pas mentionnés dans les directives les plus récentes des CDC [Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, ndlr] relatives au contrôle des infections. Sans aucun conseil spécifique concernant l'usage des appareils mobiles, les CDC se contentent de recommander des procédures de nettoyage correct des mains comme principale mesure prophylactique. Sauf que, dans l'ensemble, le respect de ces procédures est inférieur à 40% dans les établissements de santé.


Évidemment, la contamination croisée marche dans les deux sens. Un ou une professionnelle de santé peut récupérer des pathogènes –des bactéries, des particules virales ou encore des spores de champignons– sur ses patientes et patients, les barres de lits, stéthoscopes, badges d'identification et autres surfaces fréquemment en contact avec les mains. Des mains sales ou des gants d'examen peuvent déposer des bactéries et autres pathogènes sur un téléphone et son étui, ou sur les tablettes servant à consigner la prise de médicaments et autres procédures de routine.


Une étude de 2018 sur des prélèvements effectués sur des téléphones portables utilisés en unités de soins intensifs isolait 107 bactéries dangereuses dans 491 échantillons. D'autres recherches similaires montrent qu'Enterobacter et Staphylococcus sont les deux microbes les plus répandus sur les téléphones des pros de santé. À lui tout seul, Enterobacter peut provoquer quatre types d'infections nosocomiales – l'infection du site opératoire, la pneumonie acquise sous ventilation, l'infection des voies urinaires associée au cathéter (qui peut se solder par une insuffisance rénale), ou la septicémie. Les infections à staphylocoques, quant à elles, peuvent se manifester par d'atroces abcès cutanés, une pneumonie ou une septicémie.


Vous pouvez opter pour le kit de protection antibactérien Cleanscreenshield.

Locapresse, spécialisé à l’origine dans le design et la fabrication de coques et films anti radiations pour smartphones, commercialise également depuis quelques mois des coques et films antibactériens pour iPhone et Samsung. L'efficacité antibactérienne et anti ondes de nos coques et films pour smartphones a été testée et validée en laboratoire.


Notre kit de protection intégral élimine jusqu'à 99,99% en 24 heures des microbes, bactéries, virus et germes présents sur votre smartphone.


https://www.locapresse.com/cleanscreenshield


Locapresse

https://www.locapresse.com/

LOCAPRESSE SA

51-53 RUE DE MERL
L-2146 - LUXEMBOURG

CONIDITONS GÉNÉRALES DE VENTE

MENTIONS LEGALES

Locapresse commercialise des coques et films antibactériens et anti ondes pour iPhone,  Samsung, Huawei, et Xiaomi. L'efficacité antibactérienne et anti ondes de nos coques et films pour smartphones a été testée et validée en laboratoire.